accueil
  historique
  oeuvres
  bibliothèque
  trucs et astuces
  liens
  contacts
 
fiche d'identité
à propos
galerie photos
 
 

LA SORCIèRE

Elle : édentée, agacée, maléfique, menton en galoche, nez crochu et chapeau pointu. Turlututu...
Lui : dents acérées, agressif, bestial, cuirassé, longue mâchoire, courtes pattes.
Ce ne sont pas eux qui attrapent les enfants sur les terrains de jeux, ce sont les enfants qui les assaillent. Aïe aïe aïe...
Finalement, ils protègent de leur éminente présence l’espace récréatif.
Qui pouvait s’y attendre ? Je vous le demande...

A PROPOS

L’école du Laveu dispose d’une cour de récréation qui figure de plus en plus comme un terrain à l’abandon. Plusieurs projets d’aménagement sont alors présentés à l’ensemble de la communauté éducative ; celui qui a la cote allie quatre spécificités : ludisme (un objet de cache, de grimpe, de glisse), visibilité (un personnage éclatant de couleurs), monumentalité (une sculpture aux dimensions imposantes)… et faisabilité (des artistes en âge de scolarité !). Ne manque qu’une donnée réaliste : l’esthétique propre à l’œuvre. A l’issue de nombreuses séances de créativité, où l’on use surtout de matériaux et objets du quotidien (du cure-dent à la fourchette, de la paille au grillage), se profile un duo d’images fortes : une sorcière et un crocodile.
L’anecdote, le fait divers : la première est mordue au dos par le second !
La forme, la matière : ils sont tous deux de béton.

   
retour liste
Asbl Animation & Créativité EXPRESSIONS DE LA CREATIVITE MONUMENTALE EN COMMUNAUTE FRANCAISE