accueil
  historique
  oeuvres
  bibliothèque
  trucs et astuces
  liens
  contacts
   
 

INTRODUCTION

HISTORIQUE D’UN PROJET « HORS LA NORME »
PUBLICATION « EXPRESSIONS DE LA CREATIVITE MONUMENTALE EN COMMUNAUTE FRANCAISE »
PUBLICATION ET SITE WEB : des nuances

HISTORIQUE D’UN PROJET « HORS LA NORME »

DEUX FIGURES EMBLEMATIQUES


Juin 1999.
Un ouvrage d’art, à l’allure fantasmagorique, se dévoile au grand jour. Son nom : La Cabane fantastique. Sa localisation : à proximité du lit de la Meuse, dans le quartier de Sclessin à Liège.
Conçue par des enfants, encadrés d’animateurs et d’artistes, elle a été façonnée des années durant, dans le cadre d’un atelier créatif de l’asbl « Animation & Créativité ».

Un an plus tard.
Le creux de la vallée cette fois. La même asbl fait découvrir au grand public La Cour du Nord, qui abrite des sculptures au caractère fabuleux.
Là aussi, enfants et animateurs se sont attelés longuement à l’édification de l’ensemble.




DES CRITERES COMMUNS AUX DEUX PRODUCTIONS

La nature des AUTEURS bien entendu mais aussi : des MATERIAUX divers, des DEMARCHES créatives, une ESTHETIQUE originale ;
Et de manière très manifeste, leur commune MONUMENTALITE.
Ces réalisations, fruits de multiples mains et construites « hors les murs » des ateliers, sont remarquables dans leurs dimensions. Imposantes donc, impressionnantes aussi, et extravagantes à certains égards… « HORS LA NORME » donc !

UN TERRAIN GEOGRAPHIQUE FERTILE

Ces deux créations ne sont pourtant pas uniques dans le paysage liégeois : certaines œuvres, de grandes dimensions et produites dans un cadre scolaire et extrascolaire, ont précédé ou suivi la Cabane fantastique et la Cour du Nord.
Parmi elles, les Chat, Salamandre et Chenille, le Jardin des Artistes (quartier Naniot-Xhovémont), la Sorcière (quartier Laveu), le Dragon (quartier Sainte-Walburge),…
D’autres œuvres aussi singulières parsèment-elles d’autres terrains ? Une Fontaine s’impose bien à Grâce-Berleur, une autre s’élève à Berneau, près de Visé. Mais au-delà des environs liégeois ?


UNE INVESTIGATION LARGE, UNE PRESENTATION DIVERSIFIEE ET COMPOSITE

C’est ainsi qu’est née l’idée d’une prospection systématique en Communauté française qui a abouti à :
Primo, la publication d’un répertoire consacré aux œuvres monumentales, réalisées par des enfants, des jeunes, ou toute personne « autodidacte de l’art », encadrés d’animateurs et d’artistes, en Communauté française de Belgique.
>>> l’ouvrage, intitulé Expressions de la Créativité monumentale en Communauté française, est édité en 2003 en un millier d’exemplaires.

Secundo, la constitution d’un centre de ressources (bibliothèque, médiathèque et photothèque) en matière de techniques monumentales.

Tertio, la création et l’entretien d’un site internet, synthétisant et valorisant toute une production propre, soit : le répertoire (contenu de la publication), la documentation bibliographique et vidéographique (contenu du centre de ressources), ainsi que des nouveautés à découvrir.


LA PUBLICATION
EXPRESSIONS DE LA CREATIVITE MONUMENTALE
EN COMMUNAUTE FRANÇAISE




L’OBJECTIF

L’intention de ce répertoire analytique d’œuvres monumentales en Communauté française est de conserver des traces et de donner une mémoire (donc offrir une reconnaissance) à un patrimoine méconnu et souvent menacé : celui d’un mouvement artistique façonné par des enfants, des jeunes, de parents, encadrés d’animateurs et d’artistes.

LA FORME PEGAGOGIQUE

L’ENSEMBLE
Le répertoire comporte une série de 25 fiches couleurs, numérotées, à 3 volets ou simples.
L’ensemble est précédé de 3 feuillets et se termine par la table des matières et une carte géographique.

LA FICHE
Chaque fiche adopte plus ou moins la même structure :
- l’œuvre est projetée dans son contexte d’émergence ;
- l’œuvre est décrite méthodologiquement, étape par étape : de l’idée (émise en atelier créatif) à la concrétisation plastique, sur terrain ;
- l’œuvre est synthétisée sous la forme d’une fiche d’identité (données constitutives) : techniques, dimensions, durée de la mise en œuvre.

L’OBJET : LA CREATIVITE MONUMENTALE

VARIATION SUR UN MEME THEME
Outre la démarche créative et l’aspect monumental (deux références fondamentales de la recherche), le choix des objets étudiés dans ce catalogue repose sur les critères et caractéristiques suivants :
- la diversité des techniques, outils et procédés créatifs (béton projeté, bois cordé, polyester, mosaïque , peintures diverses et tags) ;
- la variété des publics participants ;
- la situation géographique (en Communauté française).

OBJET NON FIGE
L’objet de l’étude est diversifié :
- il ne se limite pas au œuvres recensées dans le catalogue, qui n’est pas un inventaire systématique sur l’objet, mais plutôt un panel exemplaire de réalisations manifestes ;
- il continue d’être exploré sur le terrain et s’actualise (de nouveaux projets sont annoncés ci et là ; des œuvres existantes sont transformées, rénovées, menacées ou … détruites !).

PATRIMOINE A RECONNAITRE ET A TRANSMETTRE
Cette publication acquiert pleinement sens et valeur :
- parce qu’aucun relevé n’avait encore été fait sur ce sujet ;
- parce qu’aucune reconnaissance n’avait encore été apportée à ce mouvement ;
- parce qu’il existe une certaine urgence à conserver des traces d’œuvres menacées ou détériorées ;
- parce qu’il s’agit d’alimenter la créativité des enfants et des animateurs, donc leur imaginaire.

PUBLICATION ET SITE WEB : DES NUANCES

LA PRESENTATION SUR LE SITE www.creativitemonumentale.be

> La classification des fiches et des œuvres diffèrent entre le répertoire et le site web: n’hésitez pas à consulter les deux ! (des répertoires sont toujours disponibles à l’Asbl «Animation & Créativité» ).

> Le site présente en outre les ouvrages (livres, documents photo ou vidéo) du centre de ressources en matière de techniques monumentales : quelques mots de présentation, un résumé, un sujet mis en exergue. Ils peuvent être consultés sur place.

     
 
Asbl Animation & Créativité EXPRESSIONS DE LA CREATIVITE MONUMENTALE EN COMMUNAUTE FRANCAISE