accueil
  historique
  oeuvres
  bibliothèque
  trucs et astuces
  liens
  contacts
 
galerie photos
 
 

MOSAÏQUE

En deux mots…
Technique très ancienne de décoration et recouvrement (existait déjà du temps de la civilisation babylonienne).

Ingrédients
- Morceaux de faïence de toutes sortes
- Colle (de carrelage ou silicone)
- Ciment (coloré ou non)

Qualités
- Simplicité
- Rapidité (avec, en outre, un court temps de séchage)
- Résistance (aux outrages du temps)
- Economique (en cas de récupération de verre, carrelage ou céramique)

Méthode
- Casser au marteau les faïences, dans un papier journal ou un tissu (pour éviter les éclats).
- Dessiner sur une surface choisie, avec une cartouche de colle (silicone) ou de la colle pour carrelage.
- Appliquer des mosaïques sur les traits.
- Remplir les vides avec du ciment coloré (mélangé à du « compaktuna » pour adhérence et isolation).
- Nettoyer (après un court temps de séchage) : brosser, puis passer une petite raclette et un coup de chiffon sur les mosaïques.
# remarque : en cas de forme ou dessin géométrique précis, on utilisera alors un « coupe-carrelage » (ou « pince-perroquet »).

Consignes précautionneuses
- Solidité pour l’extérieur : recommandé de choisir des céramiques cuites à grès, en raison de leur qualité moins poreuse que les autres types de céramiques ; ainsi, en cas de gel ou grand froid, le risque d’éclats est nettement moindre.
- Temps de séchage : indispensable de respecter une courte durée de séchage (si non, le ciment va coller sur les carrelages).
- Technique économique : préférable d’utiliser des faïences récupérées ; mais si l’on veut conférer des couleurs vives à la mosaïque, cela devient plus cher !

     
Asbl Animation & Créativité EXPRESSIONS DE LA CREATIVITE MONUMENTALE EN COMMUNAUTE FRANCAISE